Les éoliennes, c’est quand même bien pour l’environnement???

Les éoliennes ne permettront pas de fermer des centrales nucléaires.

Certains considèrent qu’il faut une alternative au nucléaire : Pour fermer 1 seul réacteur sur les 58 actuellement en service, il faudrait implanter près de 2000 éoliennes. Pour produire toute l’électricité de la France, il en faudrait quelque 180 000!!!!

Mais ce n’est là qu’une partie de l’iceberg : l’éolien nécessite de fonctionner en parallèle de sources d’électricité qui produisent à la demande (production très rapide et modulable). Il faudrait coupler cette armée de machines à un régiment de centrales thermiques au charbon ou au gaz de puissance équivalente afin de compenser l’intermittence du vent qui ne fait tourner les éoliennes qu’un jour sur cinq en moyenne. En France c’est EDF qui est chargée d’entretenir ces centrales qui ne sont que rarement utilisées. Pour l’installation des milliers de parcs éoliens prévus il va falloir en construire! Et trouver du combustible (gaz ou charbon?) et donc… :

Les éoliennes ne permettront pas de sauver la planète du réchauffement climatique.

 
L’implantation d’éoliennes obligera à investir dans des centrales thermiques supplémentaires et donc à co-générer
du CO2.Où seront-elles installées ? Chez nous également ?

L’Académie des Sciences dans son avis du 22 janvier 2015 déclare que la multiplication des éoliennes conduira
à « une augmentation paradoxale des émissions de gaz à effet de serre, dégradant ainsi notre position favorable
en matière d’émission de CO2, de coût pour l’usager et de compétitivité industrielle.»

Le Cantal est excédentaire en production électrique avec son réseau de barrages hydro-électriques, énergie verte
par excellence, pourquoi y installer des éoliennes ? Nous sommes un département où le vent est le moins présent!! D’où la nécessité d’implanter, à cause du manque de vent, des éoliennes gigantesques et démesurées…

Il va falloir abattre les forêts!

Pour installer les mâts quand il s’agit de parcelles de forêts

Pour faire arriver sur les sites d’implantation les pâles longues de 75 m de long (lors de l’installation des précédentes sur le parc de Saint-Saury il a fallu aménager des portions de route (par exemple la montée d’Argentat) et raser une habitation) (cliquer ici pour le lien vers un article et des photos de l’association AAPLX sur les travaux pour acheminer les palles du parc éolien de la Luzette à Saint-Saury)

Pour installer des dizaines de kilomètres de câbles de raccordement au réseau électrique : plus le parc est puissant plus la structure qui va recevoir le courant et l’intégrer avec ses irrégularités au réseau national doit être grande. L’installation du barrage de Saint-Etienne de Cantalès n’est pas suffisante, il faudra aller beaucoup plus loin…