Le lien social dégradé à très long terme

Les Éoliennes et le lien social…

Il y a près de 80 ans, la construction du barrage de Saint-Etienne-de-Cantalès a laissé de profondes blessures dans le tissu social de la région.
› Des familles ont perdu l’investissement de plusieurs générations de travail
› Les voisins et les amis se sont déchirés sur le projet
› Des rivalités sont nées
Il n’y a pas de bons et de méchants, nous devons être attentif à la terre et au précieux héritage de la nature que nous léguerons à nos enfants.

Nous entendons actuellement que : certains ne se sentent pas concernés car d’après eux, ils seront loin de ces sept éoliennes :

… Une prolifération à prévoir

Aujourd’hui 7 éoliennes mais combien demain ? Le projet éolien régional prévoit plus de 100 éoliennes sur la Châtaigneraie
Pour ajouter des éoliennes, le promoteur a juste besoin de solliciter une extension auprès des autorités.Les communes et habitants ne seront plus consultés.

Veut-on laisser le loup entrer dans la bergerie ? Quand la poule aux oeufs d’or (pour ceux qui les implantent) aura cessé de
chanter la France fera comme les autres pays d’Europe et du monde qui ont pris conscience du désastre écologique,
économique, social et sanitaire de l’industrie du vent.
Comme aux USA ou 14.000 éoliennes abandonnées se déglinguent et rouillent à tout jamais, les campagnes françaises et le littoral seront un vaste champ de ruines pour les générations futures. La bêtise et l’ignorance auront gagné !….
Quand le vent aura tourné, les promoteurs éoliens abrités derrière des multinationales et sociétés écrans, mettront la clef sous la porte, laissant à l’abandon ces horribles moulins géants, vestiges inutiles de la naïveté, du fanatisme et de la cupidité des hommes. Il nous restera ….
Des municipalités désemparées, qui auront croqué depuis belle lurette l’aumône octroyée par les promoteurs, ne pourront pas démanteler ces reliques, faute de finances suffisantes (bonjour les futures taxes pour les habitants de ces collectivités!!).