Dangers pour l’activité économique

Outre le fait que, une fois les éoliennes installées dans le parc éolien de la Camp d’Amarugue, il n’y aura aucun emploi créé, les conséquences sont nombreuses :

Y aura-t-il des emplois?

Non les parc éoliens ne créent pas d’emplois locaux, c’est un leurre ! Les machines sont fabriquées en Allemagne, au Danemark, en Chine.
Le transport et l’installation sont effectués par des entreprises étrangères qui assurent également la maintenance pendant l’exploitation.
La maintenance est assurée par le promoteur depuis ses agences régionales (aucune prévue dans le Cantal pour le cas de Valorem)
Aucune création d’emploi permanent n’est à attendre dans nos communes.

Danger pour l’activité touristique

Le Cantal, « le pays vert », est attracteur pour les touristes désireux de découvrir la nature, les paysages, le patrimoine préservé. Ces touristes ont été interrogés par rapport à leur motivation pour passer des vacances dans un parc éolien.

enquête AHTI

enquête AHTI

En même temps….qui voudrait passer ses vacances en admirant une tour bruyante de 200 mètres de haut ?

Partout où les éoliennes sont installées les structures du tourisme rural (gîtes, chambres d’hôtes, hôtels) voient leur
activités décliner.
Les restaurants et commerces locaux sont aussi impactés à plusieurs kilomètres à la ronde.

attestation Gîtes de France

attestation Gîtes de France

Les gîtes à proximité des parcs éoliens ne peuvent plus être labellisés. Le document ci-contre est une attestation de l’association Gites de France qui explique la raison pour laquelle les gîtes ne sont plus labellisés. Plus de 300 gîtes sur la Châtaigneraie seraient impactés.

«La réalité est que ce secteur creuse le déficit commercial et que localement un parc éolien ne crée pas un seul emploi.»
(Jean Germain, sénateur d’Indre-et-Loire, allocution au Sénat, janvier 2015)